Pratiques de pointe

Le rôle des chercheurs

L’amélioration continue des pratiques cliniques dans les programmes de réadaptation fait appel non seulement à l’excellence et l’innovation en matière clinique, mais également à une meilleure intégration des avancées scientifiques dans le domaine. Par le développement de pratiques de pointe, l’IRDPQ tient à ce que les programmes cliniques aillent encore plus loin et contribuent à développer les connaissances dans le domaine ciblé par la collaboration à la recherche.

Dans cette lancée, la place des chercheurs devient alors essentielle. En effet, les ressources cliniques spécialisées sont parfois peu nombreuses et souvent très sollicitées dans leur établissement et ne peuvent à elles seules parvenir au développement d’une pratique de pointe. L’implication de chercheurs dans ce processus est primordiale pour la mise en œuvre d’un tel projet et peut aussi contribuer à enrichir le programme de recherche du chercheur grâce au partage des connaissances et des expériences scientifiques et cliniques.

Comme chercheur, le fait de participer au développement d’une pratique de pointe peut offrir de nombreux avantages :

  • Développer un partenariat durable avec le milieu clinique et autres parties prenantes au projet (chercheurs, partenaires du réseau, organismes) ce qui peut faciliter le développement et l’implantation de projets de recherche.
  • Partager et intégrer les connaissances scientifiques et cliniques nouvelles sur une problématique spécifique (transfert et échange de connaissances intégré).
  • Collaborer au développement d’une pratique d’expertise innovatrice par le développement d’une pratique de pointe.
  • Élaborer un ou des projets de recherche émergeant directement de problématiques cliniques.
  • Obtenir une reconnaissance par le rayonnement de la pratique de pointe au Québec et à l’extérieur.

La mise en place d’un processus de développement des pratiques de pointe s’appuie sur un modèle de gestion de projet dans lequel s’insère un volet de recherche et un volet évaluation. Le développement d’une pratique de pointe prévoit environ deux ans pour compléter les différentes phases de développement mais des projets de recherche d’une durée plus longue peuvent être entamés durant cette période. Les équipes bénéficient de soutien et de conseils ainsi que d’outils conçus pour les accompagner dans la réalisation de leur projet.